Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Homo palmus
  • Le blog de Homo palmus
  • : Histoires et photos autour de mes plongées en Roussillon et ailleurs
  • Contact

Recherche

Archives

28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 16:03

Désolé par avance pour ce post hors sujet. Mais cela me semble nécessaire de diffuser car cela concerne aussi ceux qui consultent ce blog.

"Bonjour,

La mise à jour de votre blog www.after-dive.net a été effectuée avec succès"

Merci overblog pour cette mise à jour sans me demander mon avis, moi qui ne suis qu'un client depuis 2007 qui jusqu'ici a payé chaque année pour diffuser sans escagasser le lecteur (et moi-même) avec de la publicité et pour pouvoir mettre un maximum d'illustrations.

Merci, donc, pour cette mise à jour effectuée par surprise avant-hier et qui a d'heureuses conséquences :

- un affichage modifié qui n'est plus paramétrable à façon comme avant

- les quelques 2000 photos ont disparu

- les vidéos aussi

- en fait, toute la partie "documents" a disparu. On peut les retrouver, un par un, en passant en revue les 600 articles où ils ont été utilisés...

- des 28 albums, 6 seulement semblent affichables et pour le moment sans parvenir à choisir lesquels

- l'affichage n'est prévu que pour des images en portrait, pas en paysage : illustration du génie créatif !

- l'affichage des images en portrait dans les albums est donc tronqué et par une mystérieuse envie irrépressible d'adéquation image-forme imposée, elles sont floues.

- la création d'articles est facilitée : au lieu de l'unique fenêtre où tout pouvait être inséré et agencé à loisir, il faut tronçonner objet par objet. Pratique quand on écrit quelques lignes entre photos : pour 10 images, on doit donc ouvrir une vingtaine de fenêtres. Vachement plus pratique.

- très pratique lors de la rédaction, la possibilité de changer de police et de taille. C'est désormais dans les paramètres. L'éditeur de texte ne propose plus que gras-italique-souligné. Pour changer de police, il faut reparamétrer le texte dans la rubrique paramétrage de la gestion du blog et ça s'applique donc à tout le texte. C'était trop simple avant de pouvoir changer la couleur, de surligner, de modifier une partie de texte pour la mettre en évidence, de lui changer la taille de police... Non, vraiment, c'était beaucoup trop simple.

Deux jours seulement et je n'ai certainement pas encore trouvé toutes ces magistrales modifications. Je me demande si overblog n'a pas recruté chez microsoft pour avoir transformé à ce point un système qui buguait de temps en temps, certes, en une usine à gaz où le rédacteur est à présent contraint dans tous les sens.

Deux jours seulement et je n'ai sans doute pas assez perdu de cheveux (quand j'aurai arraché les quelques uns qui restent ça ne sera pas pire) pour comprendre la mécanique très profonde du nouveau système.

overblog m'offre donc avec cette mise à jour un superbe exemple d'évolution négative, de progression vers le bas de la qualité de service qu'accessoirement, je paie.

Bref, dans l'attente d'effectuer une migration vers une autre plateforme qui me conviendra mieux (encore faut-il la trouver), je vais essayer de poursuivre les publications.

Partager cet article

Repost 0
Published by Homo palmus
commenter cet article

commentaires

filope 03/03/2015 21:13

Salut mon ami, tu comprends mieux pourquoi mon absence prolongée ici, déjà avant c'était un peu compliqué alors là ça confirme ma décision...je t'embrasse et dis à bientôt...Florence.

Homo palmus 03/03/2015 22:25

Ouh la la ! Ce n'est pas le retour de la momie, pas aussi loitain, mais quand même ! Ca fait plaisir !
Avant, c'était simple. Il suffisait de s'énerver avec les bugs. Maintenant, c'est une sorte de retour à l'âge de pierre et encore, pierre taillée, même pas polie. C'est à la fois déprimant et énervant. Mais ça motive pour faire autre chose ailleurs, sans doute un peu autrement également. Il faut que je trouve.
Il s'en est passé des choses depuis ces dernières années, notamment concernant le monde sous-marin et les épaves. Et ça continue. Il y aura encore à raconter. J'ai eu la chance de rencontrer quelques "anciens" que j'aurais aimé rencontrer bien plus tôt afin de bénéficier encore mieux de leur savoir et de leurs mémoires si riches. Mon temps passé sous la surface m'a poussé à en passer plus en surface à écouter et à recueillir. D'ailleurs, le nom dans ton adresse me dit quelque chose...
A bientôt ?

Pages