Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Homo palmus
  • Le blog de Homo palmus
  • : Histoires et photos autour de mes plongées en Roussillon et ailleurs
  • Contact

Recherche

Archives

24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 06:22

Attentats, guerres, crise, chômage, harcèlement, exploitation, profit, actionnaires… L’actualité n’est pas tendre et lorsqu’elle parle du futile, de l’abêtissant pour masses populaires dont il ne faut pas réveiller les rares neurones, elle manque d’imagination : « people », « blablas people », « mode » et même, comble de l’horreur, chats gnangnans.

Le monde n’est pas tendre et pourtant il faudrait qu’il le soit. Il faudrait supprimer les notes, traumatisantes pour les enfants qui ne sont pas capables de réussir correctement ce qui leur est demandé. Bien sûr, ces mêmes enfants ne sont ni ne seront jamais jugés (classés, catégorisés, évalués, sanctionnés) au cours de leur vie…

Il faudrait que les chats gnagnans soient de gentils amis totalement impliqués dans une relation symbiotique avec leurs maîtres. Bien sûr, le chat n’est jamais le maître dans une relation avec un humain duquel il obtient tout ce qu’il veut, sauf la figuration récurrente et émétique sur les réseaux sociaux…

Il faudrait que les sauvages violents soient sociaux et prévenants. Bien sûr, c’est parce qu’ils n’ont rien, les pauvres. Ils manquent de tout alors ils cassent, volent, agressent. Ce sont des cris d’alarme et de douleur, expressions d’un manque de repères dans la société si dure avec eux. Peut-être même qu’ils ont été traumatisés par les notes à l’école, s’ils y sont jamais restés assez longtemps pour en avoir… Peut-être faudrait-il leur offrir des chats gnangnans pour qu’ils deviennent des gentils ?

Le monde n’est pas tendre, mais on voudrait qu’il soit tout rose avec des gens gentils et des papillons colorés. Et avec plein de sous. Disons que certains voudraient. Ou plutôt, certains veulent que d’autres souhaitent. C’est la base du commerce. Avec des gens gentils et des papillons colorés ? Il y a sûrement des gens qui n’aiment ni les gens gentils (j’en suis convaincu), ni les papillons (les lépidoptèrophobes). Rose ? Non, impossible, c’est sexiste. Bleu aussi. Arc-en-ciel aussi. Il faut donc un monde sans couleur, comme ça on ne vexe personne.

Que faire ? Vivre dans ce monde sauvage peuplé de créatures sauvages ? Rêver d’un monde qui n’existe pas mais qui se vend très bien dans les médias et la pub qui va avec ? Rêver ne change pas la réalité, sauf celle de ceux qui vendent le rêve, évidemment. A ce stade, on a le choix entre la corde, le pistolet, le chandelier, la clé anglaise, le couteau et toutes les pièces de la maison.

Plongeons voir comment ça se passe sous la surface. Les poissons naissent, se font bouffer, grandissent, se font bouffer (pas les mêmes), meurent et se font bouffer (ceux qui ont assez survécu pour mourir). Ils ont peut-être eu le temps de se reproduire et certains en sont même morts (et donc ils se font bouffer). Quant à leur progéniture, elle finira par se faire bouffer ou mourra juste avant de l’être. Qu’en pensent les poissons ? Allez savoir ! Avez-vous souvent vu un poisson aller consulter un psy ? Non, bien sûr, pas folle la bête. Ca n’empêche pas l’existence du stress chez eux aussi : voir le bocal à moitié plein ou à moitié vide, avoir tout le temps des prédateurs dans son voisinage, par exemple. C’est un peu comme chez nous, mais en plus simple.

Et pourtant, malgré tous nos ennuis, malgré tous les ennuis des poissons, qu’est-ce qu’on est bien quand on se retrouve avec eux… A la différence des leurs, les nôtres ne sont pas water proof. Alors, faute de pouvoir y être corps et âme, il reste la possibilité d’en prendre une petite dose virtuelle régulière. C’est pas la panacée, mais c’est déjà ça, en attendant l’été…

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Homo palmus - dans Chronique
commenter cet article

commentaires

la judokate palmée 04/05/2015 17:10

ça fait du bien d'entendre le bruit des bulles.

Homo palmus 07/05/2015 23:05

Ca devient très compliqué de mettre des videos sur ce blog. En plus, c'est automatiquement parasité par des pubs absolument pas désirées. Ca pousse à ne plus publier de vidéo pour ne pas devenir le jouet des publicitaires, une sorte d'homme-sandwich virtuel auquel on n'a jamais demandé son avis. Et en plus, il paie. Vivement que je trouve autre chose ailleurs.

Pages