Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Homo palmus
  • Le blog de Homo palmus
  • : Histoires et photos autour de mes plongées en Roussillon et ailleurs
  • Contact

Recherche

Archives

24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 06:32

Le mât de l’Alice Robert est encore dressé malgré toutes les misères que lui causent les filets, les mouillages et les conditions de mer depuis 70 ans.

 

alice robert 070614 mat et aerateurs

 

Nous avons l’habitude d’entamer la remontée le long du mât. Il est colonisé sur toute sa surface, du pont au sommet environ 13 m plus haut, par une faune fixée colorée. Année après année, nous croisons toujours les poissons tournoyant autour de lui et parfois un poisson-lune de passage.

 

mat 2010 IMG 3342

mat 2011 IMG 9555

mat 2012 IMG 7003

mat 2013 IMG 7402

Lorsque nous arrivons au sommet, nous avons aussi l’habitude de regarder dans ce long tube. Une grosse huître morte, accrochée au bord  à l’intérieur, recouverte de magnifiques corynactis, a longtemps servi d’abri à une blennie.

 

mat 2013 IMG 7415

 

Mais tout ça, c’était avant… Lors de notre dernière plongée, nous remontions comme d’habitude lorsque quelque chose s’est agité en haut du mât. Une forme mystérieuse est sortie de l’extrémité du tube... Des appendices articulés se sont déployés… Nous sommes 3 à avoir vécu la scène. Nous n’étions plus assez bas pour accuser la narcose. La chose a commencé à nous faire des signes !

 

mat 2014 IMG 1755

 

L’épave de l’Alice Robert est habitée par de nombreuses espèces. Nous ne connaissions pas celle-là. C’est le génie du mât. Il sort de son trou lorsque les bulles des plongeurs montent en se frottant le long de sa cachette. Il semble amical et chercher la compagnie. D’où vient-il ? Pour en avoir discuté avec de très vieux plongeurs locaux, il pourrait avoir été abandonné par une sirène. Livré à la solitude des fonds marins, il rechercherait la compagnie des plongeurs de passage.

Si d’aventure vous le croisiez, n’ayez crainte, il ne se nourrit que de l’âme des épaves auxquelles il est à la fois passionnément attaché et emprisonné. Seule sa sirène pourrait l’en délivrer…

Repost 0
Published by Homo palmus - dans délire
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 18:29

 

Résumé de l’épisode précédent :

Dans sa petite cuisine argelésienne, une jeune femme met au point une recette de gâteau au chocolat et aux fruits secs. Elle expédie un échantillon à un type un peu bizarre, très copain avec les mérous du coin. Lors de la dégustation, celui-ci constate qu’il est impossible de s’arrêter avant la fin du gâteau et que, de plus, c’est LE remède idéal à la faim dans le monde. Il s’empresse de l’écrire à la pâtissière. Mais il ne se doute pas que toutes les communications sont espionnées par les services secrets étrangers ! Les Anglais, incultes en gastronomie mais à l’affût de toute invention pouvant être détournée à leur profit, envoient un agent pour obtenir la recette. Peu de temps après son arrivée sur place, cet agent disparaît mystérieusement. Dans le même temps, une forte augmentation de production d’ouillade est constatée dans la région, mais ça n’a probablement aucun rapport… Le MI6 envoie son meilleur agent, Peter Bond, matricule 0007. Arrivé à Argelès, il mène son enquête et découvre que son collègue disparu surveillait Ron MacDo, un richissime mais très discret homme d’affaires qui a fait fortune dans les produits pharmaceutiques contre le surpoids et l’obésité. L’hypothèse d’un complot terroriste à l’échelle mondiale germe dans l’esprit de Peter Bond : et si Ron MacDo diffusait le gâteau au chocolat et aux fruits secs partout, le monde serait dépendant et réclamerait encore plus de gâteau… Les humains deviendraient tous obèses sans pouvoir s’arrêter de manger… Le marché des produits contre le surpoids et l’obésité exploserait !

Peter Bond apprend que Ron MacDo a invité toute la presse people pour son prochain mariage dans son château à Collioure. Selon les magazines, l’idylle est très récente et la future mariée serait bonne pâtissière. Peter Bond fait le lien. Il lui faut trouver le moyen de s’introduire dans la forteresse de l’industriel pour en extraire l’innocente jeune femme et récupérer la recette.

 

 

Opération Dame Blanche


Q fournit à Peter Bond le matériel nécessaire : un camion de pompier (surpuissant, presque à l’épreuve des nids-de-poule et topissime pour emballer les jeunes femmes) et un bateau astucieusement décoré pour passer inaperçu.

 

galathee decor IMG 0677m

 

Bien sûr, Q répète inlassablement qu’il faut que le matériel lui revienne en parfait état. Peter Bond le rassure : « aucune éraflure ! »

 

Un collaborateur bien implanté dans la région mène Peter Bond jusque dans la baie sous les murailles de la sinistre propriété de Ron MacDo. Le collaborateur l’informe d’un boyau conduisant à un ancien puits. Par ce chemin, il pourra entrer et ressortir sans être vu.

 

cnec

 

Peter Bond s’immerge dans les eaux chaudes et claires de la Côte Vermeille. L’entrée du boyau est facile à trouver. A l’intérieur, l’obscurité est totale.

...

 

Jetons un voile pudique sur la sortie du puits, le massacre de quelques gardes, la fouille du bureau de Ron MacDo, le massacre de quelques gardes, le forçage du coffre-fort où se trouve la recette, le massacre de quelques gardes, la découverte de la cellule dorée de la jeune femme prête pour la cérémonie, le massacre de quelques autres gardes, le retour vers le puits, l’achèvement d’un garde mal massacré à l’aller et enfin, le début du retour vers la sortie.

 

 Dame blanche 1

Dame blanche 2

Dame blanche 3a

Dame blanche 4

Dame blanche 5

Dame blanche 6

Dame blanche 7a

Dame blanche 8

 

Peter Bond guide la jeune femme jusqu’au bateau.

 

Dame blanche 9

 

Enlevée, le jour de son mariage, certes forcé, juste avant la cérémonie ! Elle n’a pas eu le temps de se changer et elle a même conservé son bouquet.

 

Dame blanche 10

 

En sécurité à bord, la pression retombe et le naturel reprend le dessus.

 

dame blanche 11

 

« Triple zéro sept - Ici Q - Vous m’entendez ? »

 

operation-dame-blanche 0692mred

 

« Triple zéro sept ? Où êtes-vous ? »

 

operation-dame-blanche 0693mred

 

« Triple zéro sept ? »

 

 

« Oooooh… Peter… »

 

Repost 0
Published by Homo palmus - dans délire
commenter cet article

Pages