Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Homo palmus
  • Le blog de Homo palmus
  • : Histoires et photos autour de mes plongées en Roussillon et ailleurs
  • Contact

Recherche

Archives

21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 20:21
Ça y est, l’album de photos prises en plongée à Rangiroa est en ligne. La visi était meilleure qu’à Huahine et chaque immersion a été l’occasion de bonnes sensations et belles rencontres. N’hésitez pas à laisser vos commentaires.

tortue-4b.jpg
Repost 0
Published by Homo palmus - dans Polynésie
commenter cet article
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 20:59

Suite des images des plongées à Huahine dans le second album « Huahine sous l’eau (suite) ». Les noms scientifiques apparaissent lorsque je n’ai pas de nom vernaculaire. Il y a également une image d’un nudibranche que je n’ai pas pu identifier. Alors je lance un appel aux malacologistes érudits : merci d’avance à celle ou celui qui me donnera le nom scientifique et une référence permettant d’identifier cette petite bête !

nudibranche----b.jpg

Repost 0
Published by Homo palmus - dans Polynésie
commenter cet article
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 22:47

Après Huahine sur l’eau, j’ai - enfin- mis en ligne l’album Huahine sous l’eau.
Les plongées ont été faites aussi bien dans la passe que sur la pente du récif. J’ai eu la chance de faire la passe par très fort courant et sans courant, ce qui modifie la vie qui s’y trouve.

raie-aigle-2.jpg


Lulu a aussi fait en sorte que je puisse visiter un maximum de sites et notamment les Roses, étonnantes formations récifales sur 55m.

les-roses-2.jpg


La visibilité, bien meilleure qu’à l’habitude ici en Roussillon, est cependant bien moins bonne qu’à Rangiroa (album à venir), essentiellement en raison du ruissellement des eaux de pluies chargées en sédiments. Néanmoins, ne chipotons pas, ça reste comparable à la mer Rouge…
Quant à la faune, poissons multicolores, grandes murènes, requins pointe blanche de récif, requins gris, raies aigle…

pointe-blanche-de-recif-2.jpg


Mais par endroits le récif souffre et meurt. Cette année, les acanthasters semblent nombreuses et ces prédateurs du corail font des ravages. Quelles sont les causes ? Cela ne parait pas évident. Ce qui l’est, c’est la mort du récif…

Acanthaster-2.jpg

Repost 0
Published by Homo palmus - dans Polynésie
commenter cet article
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 22:59
Voyage en Polynésie.
Rêve inaccessible ? Destination très onéreuse ? Oh oui ! Mais… Quand on regarde les comptes-rendus de voyage des plongeurs, ça fait quand même envie ! Organiser un voyage là-bas n’est pas forcément très simple si l’on ne veut pas passer par un voyagiste : synchronisation des vols inter-îles, choix des hébergements, nuit de transit, clubs de plongée… J’ai eu une grande chance, celle de connaître une monitrice de plongée partie travailler sur une des îles sous le vent. Alors j’ai opté pour le voyage à la carte, organisé en grande partie par un voyagiste, mais laissant la moitié du temps de séjour à ma guise. C’est comme cela que j’ai craqué, je suis parti voir Lulu sur Huahine…

Huahine sur l’eau.
Après 23 heures de voyage (dont 21 heures de vol) via Los Angeles et une nuit de transit à Papeete, j’ai pris l’avion pour Huahine le 27 mars au matin, sous un ciel couvert et des averses. C’est la fin de la saison des pluies.

aeroport-Papeete2.jpg

Les crètes montagneuses de Huahine emergent du Pacifique ceinturées d’un cordon turquoise. L’île est en deux parties reliées par un seul pont. Face à Fare, minuscule bourgade, le lagon est traversé par deux passes.

huahine-vue-du-ciel2b.jpg

Cette île est beaucoup moins visitée par les touristes que Moorea et Tahiti très au sud ou Bora Bora plus au nord. D’ailleurs, le sofitel est en ruines… rendant l’accès libre et désert à une belle plage où cela vaut vraiment la peine de faire du snorkelling entre les patates de corail riches en faune multicolore dans à peine plus d’un mètre d’eau chaude… L’île porte les restes historiques de la culture locale à présent presque disparue. Il est etonnant de découvrir les restes de marae, pourtant pas si anciens archéologiquement parlant, et si peu d’informations précises quant au fonctionnement de ces lieux de culte. Nombre de questions semblent en attente de réponse. Le site reconstitué sur les bord du grand lac de Huahine permet cependant de toucher du doigt cette société presque effacée que la population aujourd’hui souhaite sauvegarder. L’évangélisation a été massive et l’emprise communautaire religieuse aujourd’hui semble extrêmement forte sur la population.

huahine-marae2.jpg

Dans toutes les parties habitées où je suis passé, j’ai croisé un ttrès grand nombre de chiens errants, ou plus ou moins errants. J’ai été étonné par la faible diversité apparente d’oiseaux. La vie est très chère. La conversion d’un facteur 119 du franc pacifique à l’euro n’est pas très aisée les premiers jours. La population semble vouer un culte à sa bière régionale, au point d’en louer les mérites dans une chanson. Hinano, Hinano…

hinano2.jpg

Grâce à mon hôtesse bienveillante et attentionnée, j’ai pu goûter pas mal de bonnes choses aussi bien sucrées que salées. De même, le tour d’une bonne partie de l’île en bateau, le passage dans la ferme perlière, les bains et les moments passés en compagnie de ses amis (Edouard le grand organisatuer de repas, Stephane l’artiste, Sophie l’esthéticienne qui a toujours la peche) ont fait de mon séjour sur cette île un très bon moment très enrichissant. Merci Lulu !

huahine-motu2b.jpg

D’autres images de Huahine sur l’eau dans l’album photo du même nom !
Repost 0
Published by Homo palmus - dans Polynésie
commenter cet article

Pages